Connectez-vous

Je suis RRB !

Lundi 5 Octobre 2015

La liberté d'expression attaquée ! RRB, cette radio officiellement loyaliste et incontournable du PAF calédonien, professionnelle et incisive, paie sa non allégeance à un parti au pouvoir, tout le monde l'a bien compris, mais est-ce acceptable? car couper les subventions, ou ne pas les verser, c'est attaquer le pluralisme de la presse et donc la liberté d'expression !
Je suis RRB ! comme nous étions tous Charlie pour les mêmes raisons ou le serions encore pour défendre Radio Djiido, NC1ère, Oceane FM, NCTV, Les Nouvelles ou le Chien bleu ! La liberté d'expression ne se découpe pas en morceaux, comme la liberté de la presse, elle s'applique avec égalité. Le talent et le professionnalisme font le reste. C'est aux lecteurs, auditeurs, téléspectateurs, internautes de choisir qui existe, qui a une audience. En démocratie ce n'est pas au pouvoir politique de choisir ! La rédaction de NCPresse.



Article de RRB suite au communiqué de CE

Je suis RRB !
​Calédonie ensemble règle ses comptes avec RRB, un média qui n'est pas aux ordres!
Non content de refuser d'accorder à Radio Rythme Bleu les subventions qui lui permettent de fonctionner, Calédonie ensemble s'en prend violemment à RRB dans un communiqué qui est un tissu de mensonges et de contrevérités.
Tous leurs chiffres sont faux.
Les éléments financiers qui sont avancés, pour refuser d'accorder cette subvention, ne sont que des prétextes mais, en plus, les chiffres rendus publics sont faux.
Faux aussi la référence à un prétendu sondage puisque les résultats de l'enquête Médiamétrie n'ont jamais été rendus publics.
En réalité, les collectivités n'accordent pas des subventions, uniquement à RRB, mais aux trois radios associatives et, depuis 1988, un montant équivalent de subventions est attribué aux deux radios "historiques", Radio Rythme Bleu et Radio Djido qui assurent – aux côtés de RNC – un pluralisme radiophonique sur l'ensemble du territoire.
C'est dans l'esprit du législateur et des accords de Nouméa et de Matignon.
Curieusement, Calédonie ensemble ne proteste pas contre les millions versés à Radio Djido et elle continue à accorder des subventions à la radio indépendantiste.
Curieusement, Calédonie ensemble ne dit rien sur les subventions accordées à Océane – radio qui relaie sa propagande – et qui bénéficie, en plus des subventions des collectivités (gouvernement, province, communes), d'une part de la réserve parlementaire de Philippe Gomès.
Contrairement à ce que prétend Calédonie ensemble, RRB est la radio qui, proportionnellement à sa zone de diffusion et à son nombre d'auditeurs, reçoit le moins de subventions publiques. 
Elle est d'ailleurs la seule dont les ressources propres (publicité, communiqués, SMS) sont supérieures au financement public qu'elle reçoit.
Calédonie ensemble veut tuer la radio de la Calédonie dans la France
L'acharnement de Calédonie ensemble, et sa hargne à l'égard de Radio Rythme Bleu, tiennent seulement au fait qu'elle ne contrôle pas cette radio.
Déjà en 2004, Philippe Gomès avait supprimé les subventions à RRB, dès son élection à la présidence de la province Sud. 
A l'époque, il n'avait pas invoqué de raisons financières mais simplement le fait que cette station ne servait pas sa ligne politique.
Et déjà, à titre de représailles, il boycottait RRB, refusait ses invitations et chassait les journalistes de la radio de ses conférences de presse.
Il revient à la charge aujourd'hui avec plus de moyens, et plus de rage.
RRB est une radio engagée. Oui ! Et elle l'assume ! 
Depuis 30 ans elle est engagée pour le maintien de la Calédonie dans la France.
C'est peut-être ce qui dérange monsieur Gomès.
La rédaction de RRB

Florence Dhie



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte