Connectez-vous

"INCONNU A CETTE ADRESSE" AU CENTRE D’ART LES 22, 23 ET 25 SEPTEMBRE

Vendredi 9 Septembre 2016

Le centre d’Art de la Ville de Nouméa accueille les 22, 23 et 25 septembre une représentation théâtrale de l’oeuvre de Kathrine Kressmann Taylor proposée par la compagnie Les Paysans du Danube et mise en scène par Dominique Jean.



"INCONNU A CETTE ADRESSE" AU CENTRE D’ART LES 22, 23 ET 25 SEPTEMBRE

INCONNU A CETTE ADRESSE
L'oeuvre de Kathrine Kressmann Taylor décrit la correspondance entre 1932 et 1934 entre deux amis allemands vivant à San Francisco : Martin rentré dans son pays et Max juif resté aux Etats-Unis. Les premières lettres sont chaleureuses, puis Max exprime ses inquiétudes face à la situation politique en Allemagne quand Martin, lui se laisse séduire par le nazisme ... Cette histoire dramatique au dénouement saisissant met en lumière la tragédie tant intime que collective vécue au cours de cette période.

Patrick Bethbeder découvre la pièce en 2006 au théâtre du Lucernaire à Paris dans la mise en scène Xavier Béja. Il est profondément ému par la grande force d’expression littéraire et dramatique de l’oeuvre qui allie simplicité et profondeur : « Une pièce simple : rien dans cette oeuvre de « clinquant ». Le cadre est simple, les personnages le sont aussi, le développement de l’intrigue n’emprunte aucun détour sinueux. Le style reste d’une grande simplicité et pureté pour mieux attirer l’attention du spectateur sur la dimension essentielle de la pièce : son universalité….

L’oeuvre est un témoignage des préoccupations de cette époque. Elle ne se réduit pas à une étude purement historique mais c’est la situation dramatique de ses personnages qui met en perspective sa dimension historique. Son intérêt est ainsi autant de participer à la compréhension de la période (la montée du nazisme et sa nature profonde, les grands bouleversements qu'il annonce) qu’à éveiller la sensibilité des spectateurs à travers la situation dramatique.

Cette histoire n’est qu’une « histoire de gens frappés par l'Histoire», mais elle nous touche et résonne en chacun de nous car elle est au coeur de nos vies. A travers leurs sentiments, leurs âmes, leurs évolutions, leur amitié qui se fracasse sur la montée du nazisme, Martin et Max nous concernent tous.

Dans ce mouvement, en refusant la tentation d’un recours au spectaculaire, K. Kressman Taylor nous rapproche de ses personnages et de leurs trajectoires. Parce qu’il donne à voir une « tranche de vie » universelle, "Inconnu à cette adresse" représente pour nous l’exemple du théâtre sans faux semblant, où l’on va droit à l’essentiel. Un théâtre du strict nécessaire : une pièce qui raconte simplement une histoire simple et forte, qui touche le public. Cela nous semble être un des fondements essentiels du théâtre. En tant que comédiens, une telle pièce nous paraissait donc idéale et fondatrice pour une collaboration artistique ambitieuse et passionnée. »

Source Ville de Noumea



Archives des Communes