Connectez-vous

Humanis fêtes les 20 ans de la retraite complémentaire en Nouvelle-Calédonie

Mardi 27 Octobre 2015

Un acquis social dont chacun se souvient en Nouvelle-Calédonie
En 1995 et après des manifestations et 3 ans de négociations, les partenaires sociaux soutenus par un vote au Congrès ont pu donner accès à la retraite complémentaire généralisée en Nouvelle Calédonie. 75% des salariés calédoniens sont concernés par le complément de retraite Humanis.
Des points « gratuits » ont été distribués à cette époque afin de donner accès à la retraite complémentaire à tous salariés ayant cotisés à la CAFAT.




Un acquis social dont chacun se souvient en Nouvelle-Calédonie

de gauche à droite, Stephan Hurel, Pierre Steff et Jean-Pierre Menanteau  lors de la conférence de presse Humanis au Hilton
de gauche à droite, Stephan Hurel, Pierre Steff et Jean-Pierre Menanteau lors de la conférence de presse Humanis au Hilton
Pierre Steff, président, Jean-Pierre Menanteau, directeur général du groupe Humanis 
Sylvaine Emery, directrice des activités internationales, Franck Morgan du Groupe Humanis  sont venus de Métropole rejoindre Stephan Hurel, responsable de la délégation  en Nouvelle-Calédonie et l’équipe d’Humanis Nouméa pour fêter les «20 ans de la généralisation de la retraite complémentaire » en Nouvelle-Calédonie le lundi 26 octobre 2015.
La retraite complémentaire a donc été généralisée en 1995. Elle est adossée à la retraite de base CAFAT. 
L’accord interprofessionnel territorial des régimes de retraites AGIRC ARRCO du 1er janvier 1995 prévoit que tous les salariés exerçant une activité salariée dans le secteur privé en Nouvelle-Calédonie, soumis à titre obligatoire au régime d'assurance vieillesse de base géré par la CAFAT, relèvent obligatoirement des régimes ARRCO AGIRC et sont assurés auprès de la CRE et l’IRCAFEX.
 
Pour les calédoniens et pour les métropolitains venant travailler en Nouvelle-Calédonie
Avec la CRE et l'IRCAFEX, institutions du groupe Humanis, spécialiste de la retraite complémentaire à l'international et à l’Outre-mer, les salariés conservent le bénéfice de la protection sociale "à la française" dans le monde entier. Grâce à ces 2 institutions dédiées de retraite complémentaire la CRE (salariés non cadres) et l’IRCAFEX (salariés cadres), les expatriés français maintiennent leur présence au sein du système français de retraite complémentaire ARRCO-AGIRC et continuent à acquérir des droits comme en France.
Au moment du calcul de la retraite, les droits acquis en France et pendant une expatriation seront cumulés.


20 ans c’est un moment important dans une vie d’homme. 
Ça l’est aussi pour Humanis. 20 ans c’est à la fois l’âge du début d’une certaine maturité et c’est l’âge des projets de vie pour la rendre riche, passionnante et utile aux autres.

« La maturité se nourrit de ce qu’on a appris et de ce qu’on a construit. Elle est plus forte quand on a connu des difficultés que quand tout a été facile. Eh bien cette maturité a été acquise par les équipes de la délégation Humanis »
« La maturité c’est aussi le cas des équipes outre mer d’Humanis qui travaillent en appui depuis la métropole, en premier lieu Franck Morgan, qui vient souvent ici, et Sylvaine Emery, nouvelle patronne de nos activités overseas et expatriés. Nous avons beaucoup progressé ces dernières années. Nous allons continuer dans ce sens. »  
« Les projets de vie pour la rendre riche, passionnante et utile aux autres, c’est tout ce à quoi nous réfléchissons »  indique Jean-Pierre Menanteau, directeur général du groupe Humanis 

Des objectifs à la dimension des enjeux : 

Répondre au défi de l’allongement de la durée de vie
Poursuivre sur la retraite complémentaire en améliorant encore le service : « nous aurons à réussir ensemble la mensualisation des cotisations en janvier 2016 et la dématérialisation croissante, mais aussi le développement du conseil » dit Jean-Pierre Menanteau

En Nouvelle-Calédonie, la population âgée de plus de 60 ans devrait être multipliée par 2,7, passant de 27 000 environ en 2009, soit 11 % de la population totale, à plus de 73 000 en 2033, date à laquelle les seniors représenteront 23 % de la population totale.

 (La CCS est destinée à financer les besoins courts  termes de protection sociale (10 milliards XPF). Taux d’entrée de 1 % sur les revenus du travail et 2 % sur les revenus du capital. Le taux actuel ne pourra qu’évoluer dans un futur proche eu égard aux besoins. 

L’amélioration de la protection sociale des travailleurs indépendants constitue un axe majeur (vœu du Congrès de la Nouvelle-Calédonie).

Développer l’action sociale, à l’image de notre accompagnement du beau projet des Terrasses de Koueta réalisé avec le FSH.
( besoin de 400 lits à terme dont une partie par politique de maintien à domicile).

Se développer sur les autres métiers  du Groupe Humanis: prévoyance, dépendance, santé, épargne. Humanis est très attentifs aux projets de modernisation du code des assurances et ouverts à des partenariats.

Le 06/10/15, le gouvernement a arrêté un projet de loi du pays sur la réforme du code des assurances en NC. Cette réforme est prévue par étapes compte tenu de la complexité de la matière et de l’ancienneté des dispositions actuellement en vigueur mais avec un objectif de réécriture totale du code des assurances NC.
Sur les 5 livres du code des assurances, les livres 3 et 5 sont les premiers concernés par le toilettage.
Cette première phase résulte d’un round de négociation en local entre les professionnels du secteur (Comité des sociétés d’assurance de NC et syndicat des courtiers en assurances) et l’expert Antoine MANDEL (Commissaire contrôleur général des assurances) sur la période novembre 2014 – février 2015.)

(L’instauration du RUAMM, en 2002, représente une étape majeure de modernisation de la protection sociale néo-calédonienne.  L’instauration d’une couverture complémentaire santé obligatoire viendrait accentuer la performance du système, puisque le niveau de protection sociale est un déterminant de la consommation de soins et, in fine, de l’état de santé de la population. Il est actuellement dénombré environ 57 500 personnes sans couverture complémentaire maladie.)

 

Développer des solutions innovantes pour la protection sociale et la santé

L'équipe d'Humanis NC au grand complet
L'équipe d'Humanis NC au grand complet
Développer des solutions innovantes pour la protection sociale
Humanis a bien conscience que la Nouvelle-Calédonie va continuer à construire la protection sociale de la Calédonie du 21ème siècle, au sein d’un modèle économique sur lequel des travaux sont en cours. Humanis souhaite y bâtir des solutions innovantes et responsables, et apporter une pierre à l’édifice, ou plutôt un « ingrédient au bougna », qui n’est réussi que si c’est une œuvre collective avec un haut degré de partage et une préparation méticuleuse. comme le dit Jean-Pierre Menanteau.

Pour réussir tout cela, Humanis Nouvelle-calédonie a besoin des conseils, des exigences et de la confiance de ses clients et partenaires. C’est ainsi que les équipes donneront le meilleur d’elles mêmes ici en combinant l’agilité d’une délégation efficace et le soutien des équipes d’un grand groupe à large spectre.


Humanis : une mosaïque de deux cent communautés professionnelles différentes

Le groupe à but non lucratif Humanis est le fruit en 88 ans de 200 rapprochements de caisses de retraite, d’institutions de prévoyance et de mutuelles, dont le groupe Taitbout, héritier de la création de la CRE en 1948, puis de l’Ircafex. 

« De ce fait, chez Humanis nous avons beaucoup d’expérience pour rapprocher des cultures d’entreprises différentes, car à partir d’une mosaïque de deux cent communautés professionnelles différentes, nous avons réussi a constamment adapter le groupe et constamment  lui donner de la cohérence en combinant des forces différentes au service d’un projet de développement ambitieux »   dit Pierre Steff, Président d’Humanis.

La dernière grande fusion date de 2012, elle a pour résultat qu’aujourd’hui Humanis c’est : 

-    Avec plus d’un salarié sur 5 concerné, le n2 de la gestion des retraites complémentaires pour le compte des fédérations Agirc Arrco qui réunissent l’ensemble des partenaires sociaux ; de ce fait Humanis est aussi le n2 de l’Action sociale Agirc Arrco et est particulièrement actif sur les aidants des personnes dépendantes, sur la gestion d’EPhad, sur le handicap, sur la prévention en matière de santé ;

-    le numéro 1 français des accords d’entreprise sur la santé ; 

-    le n1 des institutions de prévoyance, organismes d’assurance qui réunissent les partenaires sociaux pour assurer la santé, la prévoyance et l’épargne, ainsi que les institutions de prévoyance de la Caisse des dépôts et des banques Populaires ; 

-    un pôle important de mutuelles Santé, sur base nationale (Mutuelle Humanis Nationale), sectorielle (mutuelle des industries du pétrole), entreprise (Renault) ou territoriale (Radiance grand Est Mutuelle) ;

-    enfin une présence forte dans  l’épargne collective, épargne salariale, épargne retraite, 

Extraits du discours de Jean-Pierre Menanteau, directeur général du groupe Humanis  à l’occasion des 20 ans de la retraite complémentaire en Nouvelle-Calédonie

 « Nous ne pensons que protection des personnes à longueur de journées, car nous protégeons 10 M de personnes, en tout premier lieu les salariés de 700 000 entreprises. »

« Nos métiers font de nous des spécialistes à la fois du long terme – nous gérons des données sur des dizaines d’années – et de la réactivité en situation difficile – accidents, maladies, décès – ces moments où nos clients ont besoin de nous à la fois pour les écouter avec compassion et pour mettre à leur disposition aides, conseils et remboursements » 

  «  Si Humanis a traversé toutes les épreuves et toutes les mutations depuis 88 ans, c’est probablement parce que nous avons su écouter nos clients – il est vrai que nos administrateurs sont tous des clients ou des représentants des clients – parce que nous avons su développer notre maîtrise technique et parce que, gouvernés conjointement par les partenaires sociaux, nous sommes structurellement neutres, donc plus facilement créateur de consensus sociaux. »

« Nous voulons continuer à construire des solutions innovantes et responsables pour les personnes tout au long de leur vie en partant de ce qui les réunit, avant tout leur entreprise, leur branche professionnelle ou leur territoire »  dit Jean-Pierre Menanteau


Extraits du discours de Pierre Steff, Président d’Humanis à l’occasion des 20 ans de la retraite complémentaire en Nouvelle-Calédonie

« Etant le groupe de référence en matière d’outre mer et d’expatriés, Humanis est physiquement présents à Nouméa depuis 1990, certaines entreprises nous ayant fait confiance bien avant. 

Ce soir nous allons fêter les 20 ans de la généralisation de la retraite complémentaire sur le Territoire. Je voudrais rendre hommage tout spécialement aux partenaires sociaux dans cette belle aventure au service de l’intérêt général. Il fallait en effet bien du courage, de l'audace et du sens du partage pour décider de généraliser la retraite complémentaire Agirc Arcco. Ce sens du partage a été exemplaire : 

-    souvenons nous longtemps du fait que l’Agirc Arrco n’a demandé aucune soulte, aucun droit d’entrée en contrepartie des pensions. 

-    souvenons nous du fait que le régime a été aligné et l’est encore sur les règles CAFAT en matière d’âge de la retraite (57 ans) et de nombre de trimestres (40).

-    Souvenons nous qu’un régime par répartition est une solidarité sur le long terme, ce n’est pas un fonds de réserve, c’est trois choses :

1-    Une Répartition équitable l’effort entre retraités, salariés et entreprises,
2-    L’ajustement des paramètres dans le temps en fonction d’abord de la situation démographique, puis de la situation économique et sociale. 
3-    Le bénéfice d’une solidarité large sur le long terme. Depuis 1947, date de la création de l’Agirc, il y a toujours eu des branches professionnelles ou des territoires qui pouvaient estimer que la solidarité a un moment donné pesait plutôt sur eux et qui se sont toujours félicité que les autres secteurs d’activité et territoires répondent présents quand eux même pour des raisons démographiques avaient besoin de solidarité.

-    Partageons qu’une fois de plus le 16 octobre dernier les partenaires sociaux nationaux ont su une nouvelle fois démontrer l’efficacité du pilotage paritaire responsable et de long terme : 

            . les 8,1 GE qui sont en germe dans le projet d’accord s’ajoutent à 223 GE d’ajustements déjà réalisés depuis 1990
            . les partenaires sociaux n’ont jamais émis de dette pour financer les pensions et n’ont pas pensé une seconde à cette solution de facilité irresponsable » Pierre Steff, Président d’Humanis


La délégation Humanis en Nouvelle-Calédonie

Aujourd’hui dans un Territoire qui compte 11% de personnes de plus de 60 ans, au 1er Janvier 2015, la Calédonie compte 82 307 cotisants en Arrco (CRE) et 7 797 cotisants à l’Agirc (Ircafex). La croissance est d’environ 2% par an. Notons qu’il y a 96 410 actifs sur le Territoire.

Depuis 2004, notre délégation a su faire face à une hausse des pensionnés de + 24 % et des entreprises de + 42 % et a pris en charge de nouvelles missions (création d’une commission sociale, Développement de l’assurance de personnes  (200 contrats à suivre, CA x 2 depuis 2008), Prise en charge d’activité de gestion pour l’ADP (encaissement des cotisations, gestion des arrêts de travail, gestion des demandes d’adhésion, affiliations, radiations), Mise en place en 2007 d’une activité contentieuse sur les procédures individuelles gérée directement en local et Reprise du précontentieux.

Ces trois dernières années la délégation a encore progressé, avec de nouveaux PC, Un Meilleur accès et fiabilisation des applicatifs Groupe, le déménagement du groupe. 

Les missions sont les suivantes : 
1-    La délégation représente le groupe auprès des Autorités du Territoire.
2-    En retraite complémentaire, elle encaisse et recouvre les cotisations, elle collecte les déclarations nominatives de salaires, elle constitue les dossiers de demande d’ouverture des droits.
3-    En action sociale 4 CPAS (Comité Paritaire Action Sociale) par an permettent d’instruire une cinquantaine de dossiers par an, dont 80% ont été retenus (120 ke). 
4-    En Prévoyance, nous gérons environ 200 contrats en stock.

« Notre délégation reçoit chaque mois en moyenne 1 650 visites et 4 623 appels entrants-sortants. Nous travaillons en étroite association avec des équipes basées en Ile de France, dans la Vallée de la Loire et dans le Nord de la France. » Stephan Hurel, Délégation Humanis en Nouvelle- Calédonie 

Chiffres clés international du groupe Humanis :
122 000 salariés sont affiliés aux caisses de retraite CRE (régime salariés non cadres) et IRCAFEX (régime salariés cadres) pour 649 millions d’euros de cotisations.
Humanis dégage 30 millions d’euros de chiffre d’affaires en assurance de personnes à l’international.
25 000 assurés expatriés particuliers
Des clients présents dans 152 pays.
 




Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte