Connectez-vous

Gouvernement : Dispositif Insertion par le travail

Lundi 22 Juin 2015

Le dispositif « Insertion par le travail » vise à favoriser l’insertion professionnelle des personnes les plus éloignées de l’emploi, qui rencontrent des difficultés importantes d’intégration sociale et professionnelle. 87 personnes vont prochainement en bénéficier.




Cadre juridique
Créé par la loi du pays n° 2014-10 du 12 mars 2014 et porté par le Gouvernement de la Nouvelle- Calédonie, le dispositif s’appuie sur des structures d’insertion par le travail qui proposent aux personnes en insertion un parcours d’une durée maximale d’une année présentant les caractéristiques suivantes :
- Individualisation du parcours : elle est essentielle pour répondre au mieux aux besoins propres de chaque personne ;
- Organisation en trois phases (adaptation, mise en production et pré-emploi) pour amener progressivement la personne en insertion vers l’emploi en privilégiant l’apprentissage par le geste ; - Mise à disposition dans une entreprise pour vérifier les aptitudes et l’employabilité de la personne en insertion dans un contexte productif ;
- Suivi tout au long du parcours.
Contrat de travail
La personne en insertion par le travail bénéficie d’un contrat de travail qui ne peut dépasser un an. Elle perçoit un salaire dont le montant minimum dépend de la phase du parcours d’insertion – entre 50 % et 75 % du SMG en fin de parcours – et bénéficie des prestations en nature de l’assurance maladie dès la signature de son contrat.
Partenaires
Suite à l’appel à projet lancé par la Direction du travail et de l’emploi, deux structures associatives agréées par le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie ont été retenues pour mettre en œuvre ces parcours spécifiques. Il s’agit de la MIJ (Mission d’insertion des jeunes) de la province Sud et d’Active (Association calédonienne pour le travail et l’insertion vers l’emploi). Elles ont été choisies au regard notamment de leur savoir-faire en matière d’insertion de publics difficiles et de la compétence des personnels qu’elles emploient.
Financement
La MIJ accompagnera 57 parcours d’insertion par le travail, pour un budget global de financement de 117 004 584 francs CPF. Soit un coût de l’ordre de 2 millions de francs par personne à insérer, pour une durée de 12 mois.
Active prendra en charge 30 autres parcours d’insertion par le travail, pour un budget global de 51 383 250 francs CPF. Soit un coût de 1,7 million par personne, pour une durée de 9 mois.
La Nouvelle-Calédonie financera intégralement le dispositif.
Convention
Ce dispositif sera formalisé par la signature d’une convention entre le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, la MIJ et Active. Elle se tiendra le jeudi 18 juin à 10 h 30 en salle des délibérations du gouvernement.

2015_06_18_discours_de_jean_louis_d__anglebermes_jeudi_18_juin_2015_dispositif_insertion_par_le_travail.pdf 2015.06.18 Discours de Jean-Louis d'Anglebermes Jeudi 18 Juin 2015 Dispositif Insertion par le travail.pdf  (54.95 Ko)


Frédéric Dhie



Les communiqués "Société" | Les archives