Connectez-vous

Fonds Pacifique 2017 : Le rayonnement régional de la Calédonie s’intensifie

Lundi 19 Juin 2017

Le gouvernement a attribué 20 millions de francs à neuf projets retenus dans le cadre du Fonds Pacifique 2017. Ce cofinancement avec l’État permet d’accompagner des projets qui impliquent directement la Nouvelle-Calédonie.





Outil financier destiné à soutenir l’intégration régionale de la Nouvelle-Calédonie, de la Polynésie française et de Wallis-et-Futuna, le Fonds Pacifique émane du ministère des Affaires étrangères.

Lors du 31e comité directeur du Fonds Pacifique qui s’est réuni à Papeete en février, près de 92,5 millions de francs ont été répartis en faveur de projets qui contribuent au rayonnement régional de la Nouvelle-Calédonie. Dans cette enveloppe, 20 millions de francs sont directement issus du budget de la collectivité qui cofinance le fonds depuis 2007.

Priorités

Cette somme va bénéficier à des projets qui répondent aux domaines prioritaires fixés par le fonds pour l’année 2017 comme le développement industriel et économique durable, les actions de formation ou encore la santé et la sécurité alimentaire. Ils concernent à chaque fois la Nouvelle-Calédonie et un ou plusieurs pays du Pacifique à travers des acteurs privés ou publics.

Zoom sur les aides et les projets soutenus
  • 2,4 millions de francs à la société Bluecham pour le déploiement d'un système d’analyse de données spatiales couvrant la Papouasie-Nouvelle-Guinée orientale en vue de développer des activités économiques durables ;
  • 1,4 million de francs au cluster Synergie afin de soutenir le gouvernement de Tonga dans la mise en œuvre de sa politique de transition énergétique ;
  • 1,7 million de francs à Vanuatu Ingénierie pour un transfert de technologie dans le secteur de l'eau et de l'irrigation ;
  • 3,3 millions de francs à l’Université de la Nouvelle-Calédonie (UNC) pour un projet de mobilité étudiante entre la Nouvelle-Calédonie, l’Australie et la Nouvelle-Zélande et de formation de professeurs de français ;
  • 3,6 millions de francs à l’UNC pour la création d'un master francophone bilingue adapté au Vanuatu dans les champs de l'aménagement et du développement des territoires ;
  • 1,2 million de francs à l'École Nationale de l'Aviation Civile (ENAC) pour organiser en Nouvelle-Calédonie un stage de formation en faveur d’agents de l’aviation civile du Vanuatu et des Îles Salomon ;
  • 3,6 millions de francs à l’Alliance française de Suva (Fidji) pour la mise en place d’un réseau de six assistants linguistiques originaires de Nouvelle-Calédonie dans le cadre de l’enseignement de la langue française ;
  • 2,4 millions de francs à l’association NeoFood pour exporter le dispositif des Recettes bénéfiques dans plusieurs pays d'Océanie ;
  • 450 000 francs à la société océanienne de psychothérapie psychanalytique de groupe pour le traitement de problématiques de la jeunesse océanienne.

Source gouvernement



Politique | Société | Les videos | Entreprises | La Culture | Environnement | Les sports | Sciences | L'actualité | La vie des communes | Qui sommes-nous? | Océanie | Vu sur le Web | La vie des associations