Connectez-vous

Eramet : hausse de 23% du CA au 3e trimestre.

Mercredi 25 Octobre 2017

Eramet publie un chiffre d'affaires du troisième trimestre 2017 en hausse annuelle de 23% à 877 millions d'euros, portant le total sur neuf mois à 2.674 millions, en progression de 28% par rapport à la même période de l'année 2016.




Eramet : hausse de 23% du CA au 3e trimestre.


Le groupe minier et métallurgique met en avant une stabilité des prix du minerai et des alliages de manganèse depuis le début de l'année à des niveaux soutenus, ainsi qu'un prix du nickel toujours faibles avec des signaux positifs sur la demande future. 

Eramet estime que le résultat opérationnel courant de l'année 2017 devrait être très significativement supérieur à celui de l'année dernière avec un résultat opérationnel courant du second semestre 2017 dépassant celui du premier.

Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. 
cp_3_t_eramet.pdf CP 3 T ERAMET.pdf  (260.48 Ko)

COMMUNIQUE DE PRESSE ERAMET (extraits)


Groupe ERAMET : chiffre d’affaires en hausse au 3ème trimestre 2017
  • Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2017 à 877 millions d’euros, en hausse de 23% par rapport au troisième trimestre de l’année 2016.
  • Stabilité des prix du minerai et des alliages de manganèse depuis le début de l’année à des niveaux soutenus.
  • Prix du nickel toujours faibles mais signaux positifs sur la demande future.
  • Succès de l’émission obligataire de 500 millions d’euros à échéance février 2024 renforçant la liquidité financière du Groupe.
  • Le résultat opérationnel courant de l’année 2017 devrait être très significativement supérieur à celui de l’année dernière avec un résultat opérationnel courant du second semestre 2017 dépassant celui du premier semestre 2017.
ERAMET Nickel
Les stocks de nickel au LME et SHFE ont poursuivi leur décrue progressive sur ce troisième trimestre, pour atteindre 436 000 tonnes à fin septembre, en baisse de 11 000 tonnes par rapport à fin juin 2017.

La production mondiale d’acier inoxydable pourrait atteindre cette année un nouveau record à environ 47 millions de tonnes, soit une augmentation de 1.8 million de tonnes sur un an (environ +4%). Le second semestre devrait être bien meilleur en Chine après les arrêts de production du premier semestre et les effets de déstockage. En conséquence, la consommation de nickel par l’industrie de l’inox devrait augmenter d’environ 100 000 tonnes sur l’année (environ +7% comparé à 2016).

La demande de nickel est aussi désormais soutenue par les très bonnes perspectives offertes par le développement du secteur des batteries Lithium-ion, en premier lieu à destination des véhicules électriques et hybrides. ERAMET estime que la demande de nickel hors acier inoxydable devrait croître d’environ 5% par an sur les prochaines années dont environ 15% par an sur le secteur spécifique des batteries.

Sur l’année 2017, la consommation de nickel primaire devrait atteindre environ 2,2 millions de tonnes (environ +6%).

La production mondiale de nickel est en légère hausse sur les 9 premiers mois de l’année 2017 par rapport à la même période de l’année 2016. Le développement continu de la production de ferroalliage de nickel basse teneur (nickel pig iron) en Indonésie compense largement les quelques fermetures de production décidées par manque de rentabilité. Par ailleurs, la situation aux Philippines reste suspendue aux décisions du gouvernement sur la fermeture de certaines mines. Il est notable que la production minière locale aux Philippines a baissé de 24% au premier semestre 2017 par rapport au premier semestre 2016.

La moyenne des cours sur le trimestre a ainsi progressé de 2,4 % à 4,77 USD/lb, comparé à une moyenne de 4,66 USD/lb au troisième trimestre 2016 et se situait à 4,43 USD/lb au premier semestre de l’année 2017.
La production métallurgique de nickel à Doniambo (Nouvelle-Calédonie) est en hausse de 1% à fin septembre 2017 par rapport à la période correspondante de 2016 et a atteint 42 070 tonnes de nickel. L’usine de Sandouville poursuit son programme de démarrage pour atteindre sa capacité nominale de 15 000 tonnes de nickel métal et sels de nickel de haute pureté.

ERAMET a annoncé par ailleurs début septembre le lancement d’un nouveau projet de renforcement du plan de performance de sa filiale la Société Le Nickel (SLN) en Nouvelle Calédonie. Considérant que l’atteinte de l’objectif de 4,5 USD/lb fixé pour fin 2017 est indispensable mais non suffisante pour assurer la pérennité de l’entreprise dans les périodes de bas de cycle, un nouvel objectif de cash-cost est fixé à 4,0 USD/lb à fin 2020. Ce dernier sera atteint grâce à l’amélioration de la compétitivité sur deux postes principaux qui sont la productivité d’une part et les coûts énergétiques d’autre part.

Lire le communiqué complet en PJ

Source ZoneBourse et ERAMET



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte