Connectez-vous

En avant toute pour la croisière

Mercredi 2 Novembre 2016

Développer l’activité liée à la croisière en Nouvelle-Calédonie est une volonté du gouvernement. La délégation menée par Philippe Germain en Australie est rentrée forte d’un projet de collaboration avec la compagnie Carnival.





Le 14 octobre, à Brisbane, le président du gouvernement, accompagné notamment de Jennifer Seagoe, présidente de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI), a été reçu par Ann Sherry, qui dirige Carnival Australie. Dans la lignée de l’entretien, en juin dernier au gouvernement, avec le directeur d’escales de la compagnie de croisière, l’objectif était d’abord de rappeler le travail mené par la Nouvelle-Calédonie sur les conditions d’accueil, les infrastructures et l’aménagement de nouvelles dessertes (Poum et Ouvéa).  « Nous avons accueilli presqu’un demi-million de croisiéristes cette année et les prévisions atteignent un million pour 2020 ! La fréquentation augmente, la taille des paquebots également, a expliqué Philippe Germain. C’est pourquoi l’aménagement d’un nouveau quai à Nouméa et d’infrastructures d’accueil supplémentaires sont inscrits dans le schéma directeur du port autonome. »

Vers un arrangement administratif

Par ailleurs, le gouvernement a décidé d'associer la CCI sur le sujet de l'accueil à terre des croisiéristes afin de disposer d'une offre d’activités de qualité. La Chambre a déjà mis en place des groupes de travail et mène une étude auprès des professionnels du secteur pour les préparer au mieux à satisfaire cette clientèle nouvelle.

L’Australie compte développer l’activité de croisière dans la région. La construction d’un port pour les paquebots à Brisbane, notamment à destination de la Nouvelle-Calédonie, est d’ailleurs en projet. Le principe d'une collaboration entre Carnival Australie, le gouvernement et la CCI a été acté pendant cette réunion et prendra la forme d'un arrangement administratif. Ann Sherry a indiqué que sa compagnie était très motivée pour développer les nombreuses opportunités offertes par notre territoire pour la clientèle australienne. « La Nouvelle-Calédonie est un petit bout de France, il faut miser sur cet atout », a-t-elle ajouté.

Source gouvernement



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune