Connectez-vous

Discours de politique général de Cynthia Ligeard

Vendredi 29 Août 2014

Elue le 5 juin avec son Gouvernement à la tête de l'exécutif, la présidente du Gouvernement collégial, Cynthia Ligeard s'est prêtée ce matin au Congrès à l'exercice attendu du discours de politique général. La première femme présidente du Gouvernement a réussi l'exercice difficile d'allier les différentes tendances de son Gouvernement collégial sans tomber dans la liste et le catalogue à la prévert.
Quoi en retenir ? Une introduction qui recarde les enjeux de cette mandature avec la formule " renverser l'horizon pour construire, non pas une sortie, mais notre entrée de plain pied dans une nouvelle époque" . Les mots souvent employés de "seuil" ou "passage", montrent le chemin qui reste à construire pour ce 13ème Gouvernement où le consensus doit être trouvé. Un petit supplément d'âme peut-être à cette présidente qui a tenu malgré tout à rester femme et femme de dialogue au sein de cet hémicycle où la "communauté de destin devra laisser la place au destin commun". "Nous entrons de plein pieds dans une nouvelle époque, l'audace qui a prévalue à la poignée de main doit être au rendez-vous pour la sortie de l'ADN"able la poursuite des démarches
Lire son discours complet en intégralité en PJ



Les principales annonces

- Le discours est basé sur les valeurs qui rassemblent : 
Liberté, égalité, fraternité,
mais aussi les valeurs mélanésiennes et océaniennes mais rappeler aussi qu'au-delà des droits il y a des devoirs

- un rappel de ce qui fera le succès de cette mandature, dernière avant la sortie de l'ADN :
"ni les uns sans les autres , ni les uns contre les autres"

- Les défis nombreux trouveront leurs solutions par le dialogue, des grandes réformes sont attendues et seront réalisées avec un calendrier.

Il n'est pas anodin que le discours et les différents secteurs qui seront nommés avec leurs lot de reformes et de principe commence par le sujet des femmes. 
- Les femmes, et juste après la jeunesse pour bien marquer l'attachement de la Présidente et au membre du gouvernement en charge de ce secteur pour elles et eux. 
Les femmes car il n'est pas possible d'accepter qu'un quart des femmes ait eu un jour à faire face à la violence au sein de la famille et ce pour les cas connus.

Les jeunes,  en rappelant que la grande majorité vont bien et qu'il faut trouver des solutions pour la petite population de délinquants d'où : 
- l'annonce de la création d'un service civique obligatoire  (à partir de 2016) et de la création avec l'Etat  et les Provinces de Centres éducatifs pour mineurs récidivistes mais adaptés à la culture locale.

Par la suite on peut citer entre autres annonces : 

- la retraite pour les travailleurs indépendant et les femmes d'agriculteurs
- la généralisation des mutuelles
- des actions fortes pour lutter contre l'alcool, la drogue (plan ISA revisité)
- la lutte contre le diabète, l'obésité avec la création en 2015 d'assises de la santé
-
la poursuite de la valorisation des arts et de la création notamment par la création d'un fonds d'aide pour l'audiovisuel, la création d'un comité des actions culturelles et d'un statut pour les artistes.
- Les décisions prises lors du derniers séminaires économique social et fiscal  dont la création de la TGA et de la CSG, l'objectif étant de redonner du souffle à l'économie.
- maîtriser et même diminuer les dépenses publiques à l'horizon 2016
-en ce qui concerne le Nickel qui représente 15 à 20 % de notre PIB aucun accord pour l'instant n'est acté sur la vision des uns et des autres concernant la politique  nickel, la Présidente prône la poursuite du dialogue commencé lors du comité stratégique industriel pour arriver à une vision commune sur l'extraction, la vente et la production de nickel en Nouvelle-Calédonie au bénéfice des calédoniens.
- en ce qui concerne l'agriculture, création d'un "carreau de production" qui pourrait voir le jour après vote du Congrès en 2016
- la poursuite de la stratégie numérique pour tous
- un effort particulier sur la formation et l'adéquation avec les demandes d'emplois.
- La création d'un observatoire de la réussite éducative.
-en ce qui concerne l'écologie et le développement durable la poursuite de la démarche régionale d'Oceania 21 avec la création d'un Oceania 21 dédié à la jeunesse du Pacifique. 
- la participation active de la Calédonie au schéma énergie-climat et à la conférence climat à Paris en 2015.
-ZEE :  L'étude du livre 2 du code minier consacré aux ressources en hydrocarbure et terres rares
- la poursuite fonds de garantie sur terres coutumières
- favoriser la relance de création de logements
- le déménagement d'une partie de l'aéroport de Magenta sur Tontouta
- Une nouvelle gare maritime pour notamment l'accueil des touristes
- une politique de sécurité routière volontaire
- en ce qui concerne la gouvernance, une volonté de rééquilibrer les comptes des provinces entre elles (rééquilibrage Province sud par rapport à la Province Nord)
- Trouver des moyens supplémentaires pour les communes (nouvelle taxe ?)
- favoriser la fonction publique territoriale, moderniser et simplifier
- voter une loi sur l'emploi local dans la fonction publique.
- continuer les actions de coopération régionales bilatérales et multilatérales 
- nommer des délégués régionaux calédoniens au sein des ambassades de France de la région.

En conclusion la Présidente souhaite que cette mandature permette à la Nouvelle-Caléondie de prendre pieds dans une nouvelle époque, une nouvelle ère.

Elle émet le voeux que ses collègues du Gouvernement et du Congrès ne prennent ni posture ni voeux pieux mais aient foi en l'avenir en la construction d'un autre horizon qui est celui de l'après accord de Nouméa.


Lire l'ensemble du discours en PJ














 
 
dpg_29_aou_t_cl.pdf DPG-29-aou-t-CL.pdf  (436.49 Ko)

Florence Dhie



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune