Connectez-vous

Discours de François Fillon après le premier tour des primaires

Lundi 21 Novembre 2016

Mes Chers Compatriotes,

Du fond du coeur, merci, merci à toutes celles et ceux qui ont compris l’importance de cette primaire et qui ont fait l’effort d’y participer.

Il y a quatre ans, je m’étais battu pour instaurer cette élection ouverte à tous car il m’apparaissait naturel que les Françaises et les Français puissent en toute liberté donner leur avis.



Prochain RV, en Nouvelle-Calédonie ce sera le 22 novembre au soir.
Prochain RV, en Nouvelle-Calédonie ce sera le 22 novembre au soir.
Les partis ne peuvent plus avoir le monopole de la décision : notre peuple veut parler, il veut choisir et il veut s’engager.

Ce 1er tour des primaires a été un succès populaire.

C’est une vague qui démontre l’intérêt des citoyens pour l’avenir de leur pays.

Depuis des mois et des mois, je trace mon sillon, calmement, sérieusement, avec un projet précis et puissant.

Je ne dévie pas dans ma marche : elle est toute orientée vers l’intérêt des Français et de mon pays que j’aime de tout mon coeur.

Autour de nous, une puissante dynamique est enclenchée.

Je suis porté par celles et ceux qui veulent redresser la France et qui assument un langage de vérité.

L’espoir est là !

Cet espoir s’est manifesté avec force, partout en France, démentant les prédictions.

Cet espoir vient d’un peuple libre et réfléchi, un peuple qui demande qu’on l’écoute et qu’on lui fasse confiance.

Il faut rompre avec ce quinquennat d’échecs.

Partout, mes compatriotes m’ont dit leur volonté de changement face à un système bureaucratique qui brise leur énergie ; partout, ils m’ont dit leur volonté d’autorité ; partout, ils m’ont dit leur volonté d’être respectés en tant que Français.

Mon projet déclenchera une nouvelle espérance.

J’entraine avec moi les électeurs de la droite et du centre qui veulent la victoire de leurs valeurs. Ma conviction est que rien n’arrête une nation qui se dresse pour sa fierté.

Ce 1er tour des primaires a été digne et responsable.

A ceux de mes concurrents qui ne sont pas au second tour, je dis qu’ils ont défendu leurs idées et qu’ils ont rendu service à notre démocratie. La défaite ne doit humilier personne car nous aurons besoin de tout le monde.

Je remercie, ceux, qui ce soir, m’ont apporté leur soutien.

J’ai une pensée particulière pour Nicolas SARKOZY qui fut le Président de la France.

Aux électeurs qui me font confiance, je dis merci et j’adresse à tous les autres électeurs un message d’estime et de rassemblement.

Ma campagne va encore s’accélérer et s’amplifier.

Il me reste une semaine pour vous convaincre.

A tous les Français, quel que soit leur vote, je dis qu’ensemble nous allons bâtir une alternance forte pour relever la France.

Vive la République et vive la France !

François Fillon




Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune