Connectez-vous

Déclaration du Haut-commissaire Vincent Bouvier Le samedi 14 novembre 2015 à 15h15

Samedi 14 Novembre 2015

Seul le prononcé fait foi ..........
Mes chers compatriotes,
Des attaques terroristes d'une ampleur sans précédent dans notre histoire se sont déroulées dans l'agglomération parisienne. Nous n'avons pas à cette heure de bilan officiel des victimes, mais les chiffres de plus de 120 morts et plus de 200 blessés, dont 80 gravement, sont évoqués.
Le Président de la République s'est exprimé dès cette nuit, sur cette terrible épreuve qu'il a lui même qualifié d'horreur. Il a exprimé sa compassion et sa solidarité à l'égard des victimes et de leurs familles. Il en a appelé à l'unité nécessaire de la nation dans cette épreuve, et au sang-froid de tous les français.



Vincent Bouvier Haut Commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie
Vincent Bouvier Haut Commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie
En tant que représentant de l'Etat en Nouvelle-Calédonie, je tiens à exprimer avec émotion ma profonde compassion à l'égard des victimes de ce drame effroyable, et de tous leurs proches. Je remercie ici les représentants des institutions calédoniennes qui m'ont appelé pour exprimer leur solidarité et celle de tous les calédoniens à l'égard de nos compatriotes métropolitains.
Face à la terreur la France sera forte, et les autorités de l'Etat seront fermes.
Un Conseil des ministres s'est tenu il y a quelques heures. L'Etat d'urgence a été décrété sur l'ensemble du territoire métropolitain et en Corse. Il prend effet immédiatement. Il permet notamment d'interdire la circulation des personnes et d'instituer des zones de protection et de sécurité. Des mesures renforcées ont aussi été adoptées, concernant spécifiquement la région parisienne.
Par ailleurs, le président de la République a décidé le rétablissement immédiat des contrôles ce qui ne signifie pas fermeture des frontières : à ce stade, aucun vol n'est annulé.
Je sais l'inquiétude légitime de nombreux calédoniens qui ont des proches en métropole. Une cellule d'information a été mise en place à Paris. Nous avons dès ce matin permis que le numéro vert national soit accessible à partir de la Nouvelle-Calédonie. Les références de ce numéro ont été communiquées à l'ensemble des médias. Je tiens à remercier l'OPT du concours technique qu'il nous a apporté.
Dans cette situation de crise grave, après avoir assisté à une réunion extraordinaire du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, je réunirai à 17h à la Résidence : les institutions calédoniennes, les parlementaires ainsi que les présidents de groupe au Congrès.
Je présiderai demain à 10h, à la Résidence également, le comité zonal de défense auquel j’ai convié le procureur de la République.
Je veux dire à nos compatriotes métropolitains, et je sais que vous partagez ce sentiment : nous sommes loin, mais nous sommes avec vous.
Nous tous, français de métropole et d'outre-mer, nous ne céderons jamais face au terrorisme.
Nous défendrons nos valeurs jusqu'au bout. Celles de la Liberté, de l'Egalité, et de la Fraternité.
Vive la République et vive la France.




Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune