Connectez-vous

Daniel Goa, Président de l'UC: "avec qui gérer les compétences régaliennes"? est la question prioritaire

Vendredi 25 Mars 2016

Le président de l'Union calédonienne a tenu à s'expliquer en détails sur le boycott de l'UC à la réunion de vendredi dernier au Haut Commissariat...et quid de la Députée Maire et de l'UCF ? eux aussi écartés.



Daniel Goa , photo FDhie©ncpresse
Daniel Goa , photo FDhie©ncpresse
Mais en ce qui concerne l'UC,  des membres de l'UC étaient bien invités en tant que signataire, dont Roch Wamytan mais pas son président ...Gaffe ou statégie maladroite de la part des services de Matignon? depuis le temps ...nous voilà bien ! en ce qui concerne l'UC cela dévoile au grand jour des chapelles internes et peut-être  des stratégies différentes entre l'UC du nord de Goa et l'homme de la Conception : Roch Wamytan...

Autre sujet de divergence : celle du corps électoral "clos politiquement" pour lui, et démarche inutile de la part de ceux (Roch Wamytan) qui veulent rouvrir le dossier . Il faut plutôt aller convaincre les abstentionnistes...
"il faut se concentrer sur la gestion des compétences régaliennes, comment les gérer et surtout avec QUI"

Les valeurs communes doivent être le socle du destin commun , et pourrait prendre la forme d'un préambule, préambule à quoi ? mais pour lui , pas de troisième accord. Alors quoi ?
"Mettre en pieds hors du giron français sans pour autant être en dehors de la France tel que l'on est aujourd'hui" dit-il
Il est pour le référendum, "si on echoue au premier on ira au second puis au troisième...."
et avec le Palika ? quelles ont les synergies ? "suite au Congrès, un groupe de travail  FLNKS prépare un projet de Société. "
"c'est bien que l'Etat prenne le dossier en main maintenant, (avant la présidentielle)"

Sur le dossier Nickel : "l'accord trouvé a permis de rassurer les rouleurs et le monde du Nickel calédonien on pensera économie et plus blocage ...mais attention à que cet accord ne reste pas lettre morte."
"Ce n'est pas forcément la Chine qui fait tomber les cours mais le marché en général."
"Il n'y a plus l'excuse de QNI, il faut regarder l'interêt des rouleurs et des mineurs"

Pour lui "Le relevé de conclusion du Comité des signataire est la bonne feuille de route."


Interview à écouter ! http://www.rrb.nc/transparence




Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune