Connectez-vous

DECES DE PHILIPPE PENTECOST

Vendredi 29 Mai 2015

Entrepreneur et industriel de Nouvelle-Calédonie. Véritable figure locale, héritier de l'une des plus anciennes familles de Calédonie. Il a "monté" le premier hypermarché local, Carrefour, en 1989, ce qui avait alors provoqué une spectaculaire chute des prix pour les consommateurs calédoniens. Capitaine d’industrie et héritier d’une grande famille, il s'est aussi illustré en politique. En 1999, il est élu sur la liste de Jacques Lafleur, au Congrès de la Nouvelle-Calédonie, où il siège jusqu'en 2007. Piloye d'avion chevronné et passionné d'automobile.



Les réactions et condoléances

DECES DE PHILIPPE PENTECOST
Haut Commissaire
C’est avec émotion que le Haut-Commissaire de la République, Vincent BOUVIER, a appris ce jour la disparition de Philippe PENTECOST, homme d’affaires engagé dans la vie politique de la Nouvelle-Calédonie.
Par la force de son engagement et de ses ambitions, Philippe PENTECOST, membre de l'une des plus vieilles familles calédoniennes, aura également marqué de son empreinte l’économie du territoire.
Le Haut-Commissaire adresse à la famille de Philippe PENTECOST ainsi qu’à ses proches ses condoléances attristées.


Le Rassemblement-UMP, qui a appris avec tristesse le décès de Philippe PENTECOST, un compagnon de route, présente ses sincères condoléances à sa mère Henriette ainsi qu’à l’ensemble de sa famille.
Le bureau du Rassemblement-UMP

 

Philippe Pentecost
Un gentleman s’en est allé

Pentecost n’est pas un nom facile à porter : Edouard, issu de deux cultures, homme d’affaires génial qui avait su se forger une fortune considérable à la force de son intelligence et de son poignée, en fit le renom.

A sa manière, Philippe avait su reprendre le flambeau. Reconstruire. Innover.

La politique l’avait attiré, un temps. Seul ou aux côtés du Rassemblement.

Il était passionné d’automobile. Vraiment passionné.

Mais pas autant que pour sa famille.

Il s’en est allé près des bolides qu’il aimait tant. Au volant, en route vers ses ancêtres.

Pensées attristées pour son épouse, ses enfants, sa maman, sa famille.

Adieu, gentleman.
JCGB





Les communiqués "Société" | Les archives