Connectez-vous

Corps électoral du référendum: la vérité des chiffres par Sonia Backes

Jeudi 7 Avril 2016

Alors que les inscriptions sur la liste électorale sont encore en cours jusqu'au 15 avril prochain, Mathias Chauchat avaient osé dans les Nouvelles Calédoniennes des "pronostics décoiffants" qui ont permis aux leaders indépendantistes de dire qu'en 2018, après le référendum, ce serait l'indépendance.



L'interview de Mathias Chauchat dans les Nouvelles qui a fait réagir Sonia Backes
L'interview de Mathias Chauchat dans les Nouvelles qui a fait réagir Sonia Backes

Dans ses pronostics dont chacun ignore de quel chapeau il a sorti les chiffres, le grand expert des indépendantistes nous annonçait que dans la liste référendaire, il y aurait 84.000 électeurs kanaks et 71.000 électeurs non kanak!!!
C'est tout simplement n'importe quoi!
Voici les chiffres:
A ce stade la liste électorale compte 145.547 inscrits d'office:
Sur ces inscrits d'office: 
- 65.467 sont de statut civil coutumier, donc kanak (d'après des informations coutumières, il n'y a quasiment pas de mélanésiens qui ne sont pas de statut coutumier)
- Il reste donc 80.080 personnes qui ne sont pas de statut coutumier.
De plus les services de l'Etat estiment entre 10.000 et 15.000 le nombre de personnes qui ne sont pas inscrites d'office mais qui, une fois leur dossier déposé, seront inscrites sur la liste pour le référendum.
Or, Pour la plus grande partie, ces personnes sont celles qui ne sont pas nées en NC mais qui sont arrivées avant le 31 décembre 1994, donc non kanak pour la plupart.
Donc il y aura globalement sur la liste pour le référendum:
- moins de 70.000 mélanésiens
- Plus de 90.000 des autres communautés
Reste donc, comme dans tout vote, une part d'incertitude réelle sur: 
- la part d'abstention dans les différentes communautés.
- La part de prise de conscience sur les conséquences d'une indépendance sur l'appauvrissement de la NC et en particulier sur les populations les plus fragiles (maintien des aides sociales, des retraites, des investissements, des dépenses de santé,...)
Pour conclure, chaque voix va compter, mais il ne faut pas raconter n'importe quoi aux calédoniens! (Sonia Backes)




Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune