Connectez-vous

Convention Nouvelle-Calédonie - France - Vanuatu

Mardi 24 Février 2015


C’est au nom de la France et après y avoir été autorisée par le Ministère des Affaires Etrangères et à l’unanimité par les membres du Congrès que la Présidente du gouvernement, Cynthia LIGEARD, a signé avec M. Sato KILMAN le renouvellement de la convention entre la République française et la République du Vanuatu relative à la coopération entre la Nouvelle-Calédonie et son plus proche voisin. Depuis 2002 les conventions de coopération conclues pour des périodes de 4 ans ont permis de faire du Vanuatu le premier partenaire de la Nouvelle-Calédonie en termes de coopération bilatérale.



Une solidarité qui donne du sens à notre histoire commune

Le texte signé ce 23 février couvre cinq grands secteurs de coopération :

§ le développement économique durable incluant l’agriculture ;
§ l’éducation, la francophonie, la formation et l’insertion professionnelle des jeunes ;
§ la recherche et les transferts de technologie ;
§ la jeunesse, la culture ;
§ la santé ;
§ la bonne gouvernance.
 
Comme l’a souligné Cynthia LIGEARD à cette occasion : « je me félicite que ce texte (la convention) inscrive pour la première fois en toutes lettres la nécessité de consacrer une part substantielle des crédits alloués aux micro-projets venant en appui direct aux communautés rurales et isolées.

En Nouvelle-Calédonie comme au Vanuatu, nous savons ce que veulent dire les mots d’« enclavement » et de « fracture sociale. (…) Cette convention envoie un signe fort et plus que cela, elle engage des moyens pour toujours plus de solidarité envers les populations qui en ont le plus besoin. Voilà qui donne plus que jamais du sens à notre Histoire commune ».

A l’issue de cette signature, le Ministre des Affaires Etrangères du Vanuatu s’est rendu au gouvernement où il s’est longuement entretenu avec Mme Cynthia LIGEARD et M. Gilbert TYUIENON.

FLG/Gouvernement de la NC



Les Communiqués sur l'Océanie | Archives Océanie