Connectez-vous

Christel Bories, la PDG d'ERAMET annonce des licenciements à venir à la SLN

Lundi 26 Juin 2017

La Nouvelle PDG d'ERAMET a donné une interview à Xavier Robert sur RRB.
Voici ce que l'on peut en dire.



Même si la SLN a fait beaucoup d'effort avec ses plans de compétitivité en passant de 7 à 4,5 dollar la livre en quelques années cela ne suffit pas pour Christel Bories. "Nos concurrents sont en dessous de 4,27 dollar et si nous voulons survivre il faut être plus compétitif. Nous n'avons plus le choix." dit elle sur RRB.
Ce sera donc des efforts supplémentaires , dont des licenciements qui ne sont pas exclus pour la PDG d'ERAMET mais surtout accompagner plus fortement le changement de paradigme de l'entreprise centenaire.
Cure de rajeunissement, déjà entreprise en partie depuis 2006, mais surtout une bonne cure d'amaigrissement avec sans doute un changement dans les méthodes de management.
C'est possible explique-t-elle, à Xavier Robert, "en Norvège il est possible d'être compétitif en ayant pourtant des salaires et des charges sociales élevées" . 
Des économies sont donc encore à trouver dans l'organisation.
C'est un vrai changement d'état d'esprit qui est demandé.
Si la SLN ne change pas, elle mourra  dit-elle lors de cette interview sans langue de bois sur RRB  

Notre commentaire: Il est clair pour Christel Bories qui connait très bien le monde des matières premières et de l'industrie, que sa formation HEC va la pousser à recentrer le groupe vers les fondamentaux  et redéfinir un positionnement de la SLN sur ses marchés : Produire au meilleur prix un produit de qualité et se battre sur ses marchés.

Le nickel de la SLN a des atouts incontestables de qualité qu'il faut valoriser mais l'entreprise a été très longtemps gérée par des ingénieurs qui certainement avaient une vision trop technologique et moins commerciale  et sociale. Si la SLN veut maintenir ses salaires et ses avantages il lui faudra passer du "tout ingénieur" à une vision plus "marché". L'avantage de cette transformation des mentalités sera certainement une meilleure qualité  des services transverses comme l'environnement, la sécurité, la qualité de vie au travail, la RSE,  car comme l'ont bien compris les pays du Nord, pour fabriquer de bons produits il faut être heureux au travail....mais le changement sera sans doute douloureux pour certains.
Un recentrage sur le coeur de métier de la SLN : "produire du Nickel d'excellence" s'annonce ! enfin ...
Tant mieux car la SLN le vaut bien !

Ecouter l'intégralité de l'interview sur RRB http://www.rrb.nc/l-invite-du-matin

FD



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte