Connectez-vous

Ce n'est pas au Président du Gouvernement de nous dicter ce que l'on doit faire

Vendredi 7 Août 2015

"Il s'agit des caprices d'André Dang " dit Wilfrid Maï, nous demandons les autorisations pour être prêts dès que le marché repartira, nous demandons depuis l'année dernière des autorisations d'exportation ponctuelles et nous n'avons toujours pas de réponse positive.





"Le président du Gouvernement a fait tout le contraire de ce j'ai demandé" dit le patron de NKM qui pointe la stratégie d'André Dang  qui, à son avis est contre leur intérêt. " Nous travaillons avec QNI depuis 28 ans, nous avons besoin de ce second marché sur la Chine pour mieux négocier avec QNI" dit W.Maï. Les rouleurs alertent sur la déstructuration de cette profession qui emploie beaucoup de monde et surtout sur la cote Est, il faut prendre les décisions avec nous , les rouleurs et les contractuels". "Nous sommes sous traitant des mineurs, mais si on ne leur donne pas la liberté de vendre à qui ils souhaitent cela pénalisera notre activité."
Jusqu'à présent les rouleurs et contractuels restent calmes, "on vient sagement" disent-ils, on discute et après chacun assumera.

Florence Dhie



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune