Connectez-vous

Calédonie/nickel: la SLN se redresse et veut poursuivre les économies

Mercredi 1 Mars 2017

La Société Le Nickel (SLN), filiale du groupe français Eramet en Nouvelle-Calédonie, a réduit ses pertes en 2016 mais entend poursuivre ses efforts de compétitivité et de baisse des coûts dans un marché toujours "très incertain", a indiqué mardi sa direction.



Photo©david Becker-SLN
Photo©david Becker-SLN


Nouméa, 28 fév 2017 (AFP) -

"La SLN est sur la voie du redressement. Avec 9,9 milliards CFP (83 millions euros) d'économies en 2016, nous avons réussi à atteindre et même à dépasser notre objectif", a déclaré à la presse Jérôme Fabre, directeur-général de la SLN.

L'entreprise, qui a produit 55.227 tonnes de nickel l'an dernier, devrait réduire de moitié ses pertes en 2016, comparé à 2015 où elles s'étaient élevées à environ 250 millions d'euros.

Confrontée à une chute des prix du nickel, la SLN a dû son salut à une avance de 325 millions d'euros de sa maison-mère et à un prêt de l'Etat de 200 millions d'euros, que Manuel Valls avait annoncé lors de son passage à Nouméa en avril.

M. Fabre s'est félicité du "soutien des pouvoirs publics pour nous accompagner dans cette crise", citant également le gouvernement calédonien au travers d'autorisations d'exportation de minerai brut.

Lire la suite
 

Source Le Revenu © 2017 AFP



Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte