Connectez-vous

Bilan de la visite de François Hollande Rien de nouveau sous le soleil !

Vendredi 21 Novembre 2014

Le Front Pour L'Unité s'est réuni pour faire le bilan de la visite de François Hollande, compte rendu :



Pas de troisième accord : Rien de nouveau sous le soleil !

-          Le 1er à avoir publiquement évoqué le référendum éclairé est François Hollande quand il a dit en recevant le comité des signataires le 05 décembre 2012 : « L’accord… n’interdit pas que ce choix soit éclairé par une information des électeurs sur les conditions dans lesquelles la pleine souveraineté ou le maintien dans la République s’organiseraient ».

-          En réalité, l’inventeur du concept est Jean-François Merle qui l’écrit le 1er dès 2009.

-          François Hollande l’a validé pour permettre à Alain Chrisnacht et Philippe Gomès de pleinement s’en emparer.

-          Qu’on se le dise, François Hollande n’a pas le temps de s’occuper de la NC. Il a donc confié le dossier calédonien à Alain Christnacht et à Jean-François Merle.

L’Etat doit faire connaître sa position. Il doit tenir compte de la majorité qui s’exprime dans les urnes. La France ne peut pas afficher des ambitions dans le Pacifique et rester neutre sur la question calédonienne.

    Corps électoral resserré : Rien de nouveau sous le soleil !

François Hollande s’est engagé à faire modifier la loi organique pour modifier la composition des Commissions Administratives chargées d’établir les listes électorales spéciales pour les provinciales et le référendum de sortie.

-          But de la proposition : satisfaire les revendications de l’UC – FLNKS dont la tentative de faire exclure des milliers d’électeurs pourrait réussir.

-          Vous connaissez notre position : « l’accord, tout l’accord MAIS rien que l’accord ».

 L’accord, tout l’accord MAIS rien que l’accord », cela signifie qu’il ne faut pas modifier la loi organique pour permettre à l’Etat de se désengager des commissions administratives chargées d’établir les Listes Electorales Spéciales, pour les provinciales et pour le référendum de sortie de l’Accord de Nouméa.

     Transfert de compétences prévues à l’article 27 : Rien de nouveau sous le soleil !

Après avoir clairement annoncé lors du dernier Comité des Signataires que seul le Congrès peut décider du transfert des compétences prévues à l’article 27 de la LO, le Chef de l’Etat demande désormais aux Calédoniens de garder l’esprit ouvert afin d’en étudier le principe. Rien de nouveau sous le soleil ! Il s’agit d’une de ses promesses formulées pendant la campagneprésidentielle de 2012.

     Défisc prolongée : Tant mieux mais Rien de nouveau sous le soleil !

Rien n’est véritablement tranché. Il était dès l’origine prévu d’arrêter cette aide à l’investissement en 2017. Or, en 2017, François Hollande ne sera probablement plus Président de la République et la majorité à l’Assemblée Nationale devrait basculer à droite. Donc rien n’est véritablement tranché.

    La dette de l’Agence de santé de Wallis&Futuna : Rien de nouveau sous le soleil !

Rien de plus par rapport aux annonces formulées par George-Pau Langevin dans son discours prononcé au Congrès le 18 juillet dernier.

-          C’est un sujet entre la Nouvelle-Calédonie et l’Etat.

-          La dette de l’Agence de santé, relative notamment aux évacuations sanitaires, sera prise en charge par l’Etat. A partir de 2015, un budget de 28,5 M€ (3,4 Mds XPF) pour couvrir les besoins de l’Agence afin d’éviter que, à l’avenir, la dette ne se reconstitue.

-          Un calendrier pour l’apurement progressif de la dette existante. Nous vous proposerons bientôt des solutions.

Aucune solution concrète pour l’apurement progressif de la dette existante.

    51% du capital de la SLN : Rien de nouveau sous le soleil !

Il trouve la demande légitime ! Rien de nouveau sous le soleil par rapport aux ambitions de la mission Christnacht-Merle.

    Les emplois d’avenir : Rien de nouveau sous le soleil !

 Malgré les promesses, aucune aide n'a pour le moment été accordée par l'État français à la Nouvelle-Calédonie.

Nous nous opposons à cette mesure du gouvernement socialiste :

-          parce que le secteur privé en est exclu ;

-          parce que les emplois d'avenir pourraient devenir des emplois politiques, financés par les impôts des contribuables calédoniens, à l'instar de l’affaire des PPIC ;

-          parce qu'enfin, ces emplois sans avenir constituent assurément des impôts d'avenir.

-          Avec une promesse bien réelle, la montée en flèche des impôts partout et une conséquence irrésistible, la faillite des finances publiques. Un peu le résultat de la Conférence économique et sociale en somme.

    Une seule vraie annonce : la probable défiscalisation métropolitaine de la centrale C de la SLN.
    Une seule confirmation MAIS prudence, à suivre : le renforcement des moyens de l’Université et en particulier de l’IUT qui ouvrira en février 2015.
    Une interrogation : la possibilité qui sera offerte aux policiers municipaux de renforcer leurs moyens d’intervention avec des pistolets flash-balls.

CONCLUSION :

-          Rien de nouveau sous le soleil !

-          Il reporte tout à 2017-2018 quand il ne sera plus Président de la République !

-          En réalité, c’est un homme affable chargé de ne rien nous annoncer de concret.

-          Les Français ne s’y sont d’ailleurs pas trompés puisqu’après lui avoir accordé leur confiance, il est aujourd’hui à 13% dans les sondages.

-          Trop de promesses tuent les promesses. Plus personne ou presque n’y croit.

    Réaction au Communiqué de Philippe Blaise

Nous souhaiterions que M. Philippe BLAISE nous explique pourquoi il a appelé à ne pas marcher lundi dernier. Même Gaël YANNO est venu nous rejoindre au dernier moment. Au lieu de cela, il essaie de faire diversion en attaquant une nième fois notre président Pierre Frogier. Mais Philippe Blaise n’est plus crédible. 

FLG/FPU



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune