Connectez-vous

Backes ne donne "pas de consigne de vote" au second tour des présidentielles

Mercredi 26 Avril 2017


Les résultats de ce premier tour démontrent la volonté des électeurs de renouvellement de la vie politique.




En Nouvelle-Calédonie, les électeurs ont démontré très clairement leur volonté de rester dans la France, leur souhait de fermeté et de retour de l'ordre. 

Depuis toujours, je me suis exprimée pour défendre fièrement notre volonté de maintenir la Calédonie dans la France, et pour traiter les problèmes d'insécurité, auxquels se sont ajoutés les problèmes de pouvoir d'achat et d'emploi, avec fermeté et courage.

 Nous aurons besoin de clarté pour préparer les échéances qui se présentent pour la Nouvelle-Calédonie. 

Le message que les Calédoniens ont exprimé lors de ce premier tour va résolument dans ce sens. 

Notre responsabilité est d'accompagner le prochain President de la République afin que les décisions qui seront prises pour la Nouvelle-Calédonie permettent de retrouver la sécurité pour chacun, la confiance en l'avenir et de préparer au mieux l'échéance de 2018. 

Je ne donnerai pas de consigne de vote. 

Parce que les Calédoniens ont prouvé leur liberté par rapport aux consignes des partis. J'ai confiance en leur discernement pour déterminer lequel des deux candidats répondra le mieux aux enjeux qui attendent la Nouvelle- Calédonie, en particulier pour ce qui concerne notre maintien au sein de la République et le retour de l'autorité de l'État.

Continuons de défendre nos convictions avec force, volonté et courage!

Sonia Backes

Source SB



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune