Connectez-vous

Attentats de Paris : l'état d'urgence étendu à l'outre-mer, la Calédonie n'est pas concernée

Mercredi 18 Novembre 2015

L'état d'urgence est étendu à l'outre-mer, annonce le gouvernement, cité par l'AFP, mardi 17 novembre. La mesure avait été prise en France métropolitaine après les attaques du 13 novembre à Paris.

Le gouvernement a décidé d'étendre à l'outre-mer l'état d'urgence, décrété vendredi soir en métropole après les attentats de Paris, a annoncé mardi soir la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin.


"Au regard des récentes évolutions annoncées par le président de la République pour répondre à la menace terroriste, le gouvernement a décidé d’étendre l’état d’urgence à la Guadeloupe, à la Guyane, à la Martinique, à Mayotte, à La Réunion ainsi qu’à Saint- Barthélemy et Saint-Martin", a déclaré la ministre dans un communiqué.



la Nouvelle-Calédonie et de la Polynésie française ne sont pas concernés

Photo ©Guyane1ère
Photo ©Guyane1ère


L'état d'urgence permet aux autorités "d'interdire la circulation des personnes" et d'instituer "des zones de protection ou de sécurité" où le séjour des personnes est réglementé, selon la loi de 1955, qui a instauré cette procédure exceptionnelle au début de la guerre d'Algérie.

L'état d'urgence décrété pour 12 jours, sera prolongé pendant 3 mois et devra être voté d'ici la fin de la semaine ainsi que l'a annoncé le président François Hollande lors de son discours devant le Congrès réuni à Versailles le lundi 16 novembre. 


 




Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune