Connectez-vous

Assumer nos responsabilités pour garantir le maintien de la paix

Vendredi 21 Juillet 2017

Communiqué de Calédonie Ensemble
Au lendemain de la marche organisée par le Rassemblement Indépendantiste et Nationaliste (RIN), Calédonie Ensemble tient à effectuer la mise au point suivante :



Assumer nos responsabilités pour garantir le maintien de la paix


1) L’exigence d’inscription d’office des seuls kanak sur la liste référendaire est contraire à la position du Comité des signataires de l’Accord de Nouméa.

Lors du Comité des signataires du 7 novembre 2016, les partenaires de l’Accord de Nouméa ont reconnu « unanimement que la sincérité et la légitimité de la consultation de sortie exige que l’effort maximum soit réalisé afin que les Calédoniens relevant du corps électoral référendaire puissent effectivement exercer leur devoir électoral à travers l’inscription sur la liste électorale de la consultation prévue par l’Accord de Nouméa ».

Le relevé de conclusions de ce comité ne fait aucune distinction entre kanak et non-kanak.

Au contraire, il rappelle la proposition de Calédonie Ensemble, soutenue par le mouvement Tous Calédoniens, « que tous les natifs calédoniens, quelle que soit leur origine ethnique, résidant en Nouvelle-Calédonie, soient inscrits d’office sur la liste référendaire, dès lors qu’une procédure d’inscription automatique serait décidée ». Il rappelle également que le Rassemblement, qui privilégie « la démarche volontaire d’inscription sur les listes électorales », demande « en tout état de cause (…) qu’un traitement identique soit réservé à l’ensemble des natifs calédoniens ».

En l’occurrence, conformément aux recommandations de ce comité des signataires, le nouveau Gouvernement a saisi le Conseil d’Etat pour étudier la faisabilité d’un dispositif d’inscription d’office sur la liste référendaire de tous les Calédoniens remplissant les conditions.

2) La démarche du RIN est contraire aux travaux engagés par le groupe de travail sur les questions électorales

Ce groupe de travail, composé de l’ensemble des groupes politiques, est placé sous l’égide du haut-commissaire. Il est chargé de dénombrer et d’identifier les Calédoniens de statut coutumier et de statut de droit commun qui ne sont pas inscrits sur la liste électorale générale, pour les inciter à effectuer les démarches leur permettant de s’inscrire sur la liste générale et sur la liste référendaire.

Ces travaux ont déjà permis d’identifier 4628 kanak et 4097 personnes de statut de droit commun non-inscrites sur les listes électorales. Chacune de ces 8725 personnes a été invitée à effectuer les démarches d’inscription, conformément aux engagements du dernier Comité des signataires.

Cette démarche a été saluée par les experts de l’ONU dans son dernier rapport de mission qui relève que « des efforts importants ont été consentis dans le sens d’une recherche d’exhaustivité des listes et d’inclusion des électeurs, d’une part, et de la fiabilité de ces listes, d’autres part ».

Les travaux du groupe de travail sur les questions électorales se poursuivent. Ils feront l’objet d’un point de situation lors de la prochaine réunion début août.

***

Compte tenu de ces éléments, nous déplorons que le RIN, qui participe au groupe de travail sur les questions électorales, entretienne l’agitation sur la question essentielle des modalités d’inscription sur la liste référendaire, en prônant la discrimination entre les calédoniens d’origine Kanak et non Kanak, sur le fondement de chiffres manifestement erronés.

Cette volonté de discrimination entre Kanak et non Kanak est totalement contraire à l’Accord de Nouméa dont le préambule rappelle que « Les communautés qui vivent sur le Territoire ont acquis par leur participation à l’édification de la Nouvelle-Calédonie une légitimité à y vivre et à continuer de contribuer à son développement. ».

Nous appelons chacun à assumer ses responsabilités, pour faire en sorte que le référendum de novembre 2018 puisse se dérouler dans un climat apaisé qui permette à chacun d’en accepter le résultat pour conforter la paix civile dont les Calédoniens jouissent depuis trente ans.


http://caledonie-ensemble.com/…/assumer-nos-responsabilite…/

Source CE



Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune