Connectez-vous

Assises de la santé 2015 Do Kamo ! Être épanoui !

Samedi 29 Août 2015

Le second séminaire des Assises de la santé se tiendra samedi 29 août à Nouméa, à l'Université, de 8h00 à 17h00,
en présence de Mme Valentine Eurisouké, en charge de la santé, de la jeunesse et des sports,
et de Mme Hélène Iékawé, notamment en charge de l'enseignement et de la recherche.



Objectif des Assises de la santé 2015
Les Assises de la santé sont une commande de la Nouvelle-Calédonie inscrite dans le discours de politique générale du président du gouvernement prononcé au Congrès le 13 avril 2015. Elles vont permettre un débat avec la société civile pour réfléchir ensemble à des pistes d’amélioration de notre système de santé.

Si la première étape des Assises de la santé a débuté en 2012 par un travail nécessaire d’état des lieux et de réflexion, l’étape suivante en 2015 vise à produire le matériau nécessaire à la construction d’un plan stratégique de la santé pour les dix prochaines années. Ce plan stratégique articulera toutes les politiques de santé et servira de feuille de route pour l’amélioration de notre système. Il s’agira de mettre en place une gouvernance plus cohérente, de repenser le financement du système et d’impulser une politique forte d’éducation et de promotion de la santé auprès de la population pour plus d’efficacité et de pertinence. Cela induit de repenser le service public, son administration et sa gouvernance en profondeur.

Une démarche participative
Cette nouvelle étape est basée sur la concertation, la participation et l’implication des professionnels-experts de la santé publique, des partenaires privés (entreprises, associations...), des élus-décideurs et des citoyens-usagers. Dans toutes les étapes de l’action publique, c’est-à-dire de la conception à l’évaluation, en passant par la mise en place et le développement, l’ensemble de ces acteurs seront systématiquement intégrés.

Un travail en amont
De juin à août 2015, quatre groupes de travail thématique ont mené un travail de dialogue et d’orientation visant à construire un cadre de réflexion pour préparer les séminaires publics. Ces groupes sont constitués d’experts, d’élus et d’associations. L’ensemble de ces réflexions à fait l’objet d’une restitution lors du comité de pilotage précédant les premiers séminaires.

Les 3 séminaires provinciaux d’août et septembre 2015
Les séminaires provinciaux se dérouleront sur trois journées, dans la volonté d’étendre la réflexion à tout le pays. Chaque séminaire public débutera ses ateliers thématiques par une présentation du groupe de travail correspondant. Ils marqueront la dernière étape des Assises de la santé 2015.

• Le 26 août à DREHU (Lifou), au Faré provincial de Wé.
• Le 29 août à NOUMEA, à l’Université de Nouvelle-Calédonie (UNC).
• Le 5 septembre à KONE, à l’auditorium du Complexe Culturel.

Chaque journée débute à 7H30 et se termine à 17H. L’entrée est libre et ouverte à tout le monde.

Les thématiques de réflexion
À partir des réalités socio-culturelles, des difficultés économiques, organisationnelles et des problèmes de santé reconnus comme majeurs en Nouvelle-Calédonie, 4 thématiques transversales permettent de cadrer a minima les échanges, durant les Assises.

1. Maîtrise des dépenses et modèle économique du système de santé
Le premier groupe étudie l’ensemble des mesures, voire des réformes, qui sont nécessaires à l’équilibre financier et budgétaire du système de santé, à très court terme, moyen et long terme.

2. L’optimisation du système de santé par la mutualisation des données, moyens, actions et suivi de l’état de santé des Calédoniens
Le second groupe de travail réfléchit sur les transformations qui sont nécessaires à l’optimisation et l’amélioration du système de santé (sa gouvernance, son organisation, son modèle économique, ses objectifs, ses actions), à court terme, moyen et long terme.

3. Promotion et éducation pour la santé face aux comportements à risques et aux maladies non-transmissibles.
Ce groupe a recherché l’ensemble des mesures visant à placer le Calédonien au centre de l’action publique et l’accompagner vers un état de complet bien-être physique, mental, social et spirituel.

4. Recherche-développement, formation et économie de la connaissance, articulées avec les patrimoines immatériels océaniens.
Ce quatrième groupe innove en proposant des orientations pour améliorer le système de santé calédonien par l’utilisation des patrimoines immatériels océaniens (sa gouvernance, son modèle économique et son organisation) à court terme, moyen et long terme.

Des groupes de citoyens-usagers partenaires de l’évaluation des politiques de santé
Parallèlement à ces travaux, des groupes de citoyens-usagers issus de chaque province seront concertés sur la thématique n°3, afin de proposer des points de vue qualitatifs sur les politiques de santé calédoniennes. Ils traiteront ainsi plus particulièrement de la promotion et de l’éducation pour la santé face aux comportements à risques et aux maladies non-transmissibles.

>> Pour donner son avis : un espace d’échange sur internet
Pour participer et donner son avis sur le système de santé calédonien aux Assises de la santé 2015, un espace de contribution dédié est à la disposition des usagers sur www.gouv.nc/assises-sante- dokamo via un formulaire de contribution.
Il permet aux organisateurs des Assises de les recontacter en fonction de leurs besoins. Une seule contribution est autorisée par thématique et par personne.
 





Les communiqués "Société" | Les archives Société | Communiqués Entreprises | Les videos | Les archives | Interview Découverte