Connectez-vous

Allocution de Dominique Simonet suite à sa démission du poste de 1er adjoint de la ville de Nouméa

Jeudi 14 Mai 2015

Conseil municipal de Nouméa du 13 mai 2015 à 10H30
Election du 1er adjoint au Maire de Nouméa
Allocution de Dominique Simonet suite à sa démission du poste de 1er adjoint de la ville de Nouméa en date du 21 avril 2015 et acceptée par le Haut-commissaire le 24 avril 2015.



Dominique Simonet
Dominique Simonet
Madame la députée-maire, Mes chers collègues,

C’est en étroite concertation avec vous, madame le Maire, et avec les instances dirigeantes de Calédonie Ensemble, et après mûre réflexion, que je suis aujourd’hui amené à déposer ma démission des fonctions de premier adjoint de la Ville de Nouméa que j’occupe depuis un an.
Etre premier adjoint d’une ville de la taille de Nouméa, cela requiert une grande disponibilité. Or, je suis aujourd’hui appelé à remplir de nouvelles fonctions, à la fois à la présidence de la SEM Agglo et auprès du président du gouvernement, dans la droite ligne de mes engagements politiques.
Je vais pouvoir mettre au service du Pays l’ensemble des savoirs et l’expertise que j’ai acquis en 35 années d’activité professionnelle, que ce soit dans le domaine des infrastructures, de l’habitat, des transports, de l’aménagement, de l’urbanisme... Je conserverai une prédilection pour l’action sociale et notamment le développement du logement, puisque, outre ma mission de président de la SEM Agglo, je maintiendrai une forte implication dans les organismes, associations et autres instances que sont la Maison de l’Habitat, l’OPAL, le FSH, la commission des aides à l’habitat, et dans les différents comités de pilotage tant internes qu’inter-collectivités en lien avec le domaine de l’habitat.
Pour Calédonie Ensemble, le logement est un bien de première nécessité, et cela requiert une parfaite maîtrise de tous les outils à notre disposition pour répondre aux besoins des 7000 demandeurs de logements en province sud.
Je ne pourrai pas assurer mes nouvelles fonctions auprès du président du gouvernement et celles de premier adjoint de la ville de Nouméa, car chacune de ces deux missions requiert une grande disponibilité.
J’ai pour principe de donner le meilleur de moi-même lorsque je m’engage. Je n’ai pas le don d’ubiquité. Je n’ai pas moi non plus de baguette magique.
M’efforcer de donner le meilleur de moi-même, c’est ce que j’ai fait durant un an dans mes fonctions de premier adjoint, durant cette année déterminante de mise en route de la nouvelle mandature. Et je tiens ici à vous remercier, Madame la députée-
maire, pour votre confiance, ainsi que l’ensemble de mes collègues adjoints et conseillers municipaux, pour leur entière collaboration, de même que les services municipaux, avec qui j’ai véritablement apprécié de travailler.
Madame la députée-maire, je vous remets aujourd’hui mon archet de premier violon, mais je reste au sein de l’orchestre. Outre le secteur de l’habitat, je vous propose également de conserver le secteur de la commande publique.
Je continuerai ainsi à œuvrer pour le grand projet que nous portons ensemble pour Nouméa, sans changer de cap et avec toujours à l’esprit la maxime de Saint Augustin qui m’inspire dans l’action publique « n’avoir nullement peur de perdre ce que l’on a, pour ne jamais perdre ce que l’on est ». Ce n’est pas la fonction qui fait l’homme, c’est l’action.
Je souhaite éclairer de cette maxime celle ou celui qui me succèdera aux fonctions de premier adjoint, à qui je souhaite plein succès, afin que la réussite soit collective pour tous les Nouméens.
Je vous remercie.
Dominique Simonet 

FLG/Ville de Nouméa



Archives des Communes