Connectez-vous

ACCOMPAGNER LA SLN JUSQU'A LA FIN DE L'ANNEE 2018

Jeudi 12 Mai 2016

PHILIPPE GOMÈS S'EXPRIME SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX SUR LA SLN

Le besoin de financement dépendra du niveau des cours. Vous savez que, à moins d’avoir une boule de cristal pour connaitre les cours sur 2016-2017-2018, c’est aujourd’hui quasiment impossible. En tout état de cause, ce qui est important, c’est qu’à l’occasion du conseil d’administration d’Eramet qui s’est tenu hier matin, nous avons décidé – l’ensemble des actionnaires – d’accompagner la SLN jusqu’à la fin de l’année 2018, sur donc quasiment les trois prochaines années, pour lui permettre de continuer à fonctionner normalement malgré les cours qui sont aujourd’hui extrêmement bas.



Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que l’ensemble des actionnaires d’Eramet et de la SLN devront faire des efforts financiers avec le concours de l’État en ce qui concerne la STCPI pour amener la SLN à être en situation d’être compétitive à la fin de l’année 2018 c’est-à-dire comme l’a dit dans le reportage, le directeur de la SLN, aux alentours de 4 dollars et demi la livre de nickel. A partir de ce moment-là, on sera dans le premiers tiers des entreprises métallurgiques les plus compétitives de la planète donc on sera hors d’eau.

Les efforts financiers devront être faits par la STCPI grâce à un prêt de l’Etat. Nous avons indiqué à l’occasion de la dernière assemblée générale de la STCPI que nous nous engagions sur 15 milliards de FCFP, il reste à négocier avec l’État les modalités de ce prêt notamment le taux. Ce prêt qui est fait par l’Etat à la STCPI, sera apporté à la SLN de manière pleine et entière et la SLN le remboursera, lorsqu’elle le pourra, à la STCPI qui elle-même le remboursera à l’Etat. Après d’autres apports devront être faits par les autres actionnaires d’Eramet selon des modalités qui ne sont pas encore rendues publiques.

Les propositions qui ont été faites aujourd’hui par l’État sont un taux d’intérêt à 5% indexé sur le LME, ces conditions doivent être discutées par la STCPI dans les semaines qui viennent parce que l’indexation sur le LME nous semble quelque chose qui risque d’appauvrir la SLN et en même temps d’appauvrir la STCPI. Donc les modalités vont être discutées. Ce qu’il faut savoir, ce qui est essentiel aujourd’hui dans le dossier de la SLN, c’est que le joint a été fait grâce aux 4 milliards 8 qui ont été apportés jusqu’à la fin 2018 et que d’ici fin juin 2018, un conseil d’administration arrêtera définitivement les différents apports des partenaires et les différents conventions de prêt de façon à donner à la SLN un nouvel horizon. Ce nouvel horizon, c’est jusqu’à la fin de l’année 2018, là où elle devra être compétitive de façon à pouvoir affronter le marché international même lorsque les cours sont bas.

http://caledonie-ensemble.com/nous-avons-decide-daccompagn…/




Politique | Les videos | Les archives | Les listes par commune